Body

Qui pose l'oeil sur la statuaire indienne, se penche sur les miniatures mogholes, s'intéresse à sa tradition de la culture physique, du massage, à la pratique de la médecine, de la danse, regarde les femmes parées de leurs saris chatoyants, les mains ornées de henné, observe le panthéon des dieux hindous et leurs corps extraordinaires, étudie les notions de pureté et d'impureté si cruciales dans la société indienne... ne peut qu'être frappé par l'omniprésence du corps dans l'art et la culture indienne.

Tour à tour sensuel, intouchable, orné, sacré, outil ou obstacle; c'est parce que le corps permet d'aborder tant d'aspects de la culture indienne que nous l'avons choisi comme thème central de l'exposition d'ouverture du festival et des événements arts de la scène qui l'accompagneront. Pour cela, et également parce qu'il permettait d'aborder l'Inde sans la réduire à une seule et unique religion, région ou période historique.

Facebook Twitter
Retour